Automne Musical de Spa

Arnaud VAN DE CAUTER, orgue

Date

Samedi 22 septembre 2012

Lieu

Eglise Saint-Remacle

Plan d'accès

Visionner

 

Cette année, nous célébrons le 450e anniversaire de la naissance d'un des plus grands organistes du 17e siècle : Jan Pieterszoon Sweelinck (1562 - 1621).

Surnommé « l'Orphée D'Amsterdam » par le dramaturge hollandais Joost Van den Vondel (1587-1679), Sweelinck a exercé une influence déterminante sur ses contemporains et successeurs. Son oeuvre pour instruments à clavier, dans laquelle se rejoignent la virtuosité des virginalistes anglais et les règles de contrepoint de Gioseffo Zarlino (1517-1590), forme une synthèse qui fut d'une importance capitale pour le développement du style organistique dans le nord de l'Europe au 17e siècle.

L'activité d'enseignant de Sweelinck a commencé à jouer un rôle important à partir de 1600. À partir de 1605, les Luthériens furent autorisés à ouvrir une église à Amsterdam, ce qui facilita la venue dans la cité de nombreux organistes originaires de villes luthériennes. Heinrich Scheidemann de Hambourg fut un de ses élèves direct mais bien d'autres vinrent également étudier ou se perfectionner à Amsterdam : Paul Siefert de Danzig, Melchior Schildt de Hanovre et Samuel et Gottfried Scheidt de Halle.

Par son enseignement, Sweelinck fonde les bases de « l'école d'orgue baroque d'Allemagne du Nord ». Il ne fait aucun doute que le rayonnement de la ville d'Hambourg, bastion de la musique d'orgue du Nord de l'Europe aux 17e et 18e siècles, doit beaucoup à son enseignement avec, comme points culminants, Vincent Lübeck et, bien entendu, Johann Sebastian Bach (1685-1750).

Sur base de nombreuses influences européennes et de son expérience en tant que compositeur d'oeuvres vocales ainsi que d'expert en matière de facture d'orgue, Sweelinck crée une forme de polyphonie instrumentale parfaitement adaptée aux ressources techniques du jeu du clavier et de l'orgue. Il l'applique à tous les genres ; la « Fantaisie », bien entendu mais aussi la « Toccata ». Celle que vous entendrez en début du concert en est un des plus beaux exemples. Elle a été recopiée par de nombreux admirateurs de l'oeuvre de Sweelinck. C'est ainsi qu'on la retrouve en 1617 dans le Liber Fratrum Cruciferorum, actuellement conservé à la bibliothèque de l'université.

Ces oeuvres préfigurent ce qui deviendra plus tard, chez les compositeurs pour orgue d'Allemagne du Nord, le « Praeludium » ou « Prélude et Fugue ».

Arnaud Van de Cauter

 

Arnaud Van de Cauter a étudié l'orgue en Belgique, en France et en Allemagne auprès des Professeurs Hubert Schoonbroodt (B), Jean Boyer (F) et Harald Vogel (D). Hormis la musique, il a été formé à la méthode Feldenkrais par Jean Grauwels (Waterloo-B) et à la Psychanalyse jungienne (SBPA - Société Belge de Psychanalyse Analytique).

Arnaud Van de Cauter enseigne l'orgue dans plusieurs académies de musique (Rixensart et Tournai) et, durant l'année académique 2011-2012, a donné cours d'orgue à l'IMEP (Institut supérieur de Musique et de Pédagogie - Namur). Au Conservatoire Royal de Musique de Mons (Institut Supérieur Arts), il enseigne l'harmonie pratique et donne cours d'éducation somatique. D'inspiration Feldenkrais, cette approche originale et sensible est définie comme « Éveil à la Conscience Holistique » (ECHO). Il exerce en privé dans ce domaine, à Bruxelles et à Tournai (www.lajardindeshesperides.be).

 En tant que directeur artistique de l'asbl Voce et Organo, il est responsable de la programmation du festival de musique ancienne « l'Orgue d'Août » qui se déroule chaque année en l'église Notre-Dame de la Chapelle à Bruxelles (www.placedelachapelle.be).

Organiste titulaire de l'église Notre-Dame au Sablon à Bruxelles, il est l'auteur d'une discographie toujours accueillie chaleureusement par la presse internationale. Après l'intégrale pour orgue de l'oeuvre du compositeur Bruxellois Peeter Cornet (Paraty - Paris - 2009 - 5 diapasons), deux nouvelles publications paraissent cette année :

 

 

  • « Canzoni e Madrigali passagiatti » avec Eva Godard (F) au cornet. Label hybrid' music (F)

  • « Tota pulchra es, amica mea » : une oeuvre du compositeur belge Jean-Pierre Deleuze créée en octobre 2010, en l'église N-D de la Chapelle, à l'occasion des 800 ans de la paroisse. Avec